Recherche sur Internet (2) …. Savoir lire les résultats



La requête étant posée, le moteur de recherche vous renvoie des résultats ; parfois plusieurs millions en moins d’une seconde. A y bien penser, ça donne le vertige. Vous imaginez le nombre de serveurs qui tournent 24h/24 dans le monde entier.

Qui a le temps d’étudier des millions de résultats? Certes ceux-ci sont classés par pertinence (nous aurons l’occasion d’y revenir dans un prochain article) mais parfois la perle rare se trouve en 4 ou 5ème position.

Posons une requête dans Google

Le premier résultat qui sort est :

La première ligne est en bleu et en gras. La police est d’ailleurs plus grande pour les lignes suivantes. Il ne faut pourtant pas s’y arrêter. Elle est l’oeuvre du directeur éditorial du site Internet ou de son webmestre (personne en charge du site au quotidien, tant sur le plan technique qu’éditorial). Ces gens ne cherchent qu’une chose, c’est vous ferrer à l’hameçon. « Venez voir comme c’est plus beau chez nous que chez le voisin ». Le titre peut-être parfois racoleur à la limite de ce que la Loi tolère (détournement de notoriété de marques ou de personnes publiques, fausse gratuité, promesse de gain…).

La ligne verte au dessous est beaucoup plus intéressante parce qu’il est beaucoup plus difficile de tricher ou de la détourner de son objectif premier. On l’appelle adresse de site Internet, nom de domaine ou encore URL (Uniform Resource Locator). On y trouve d’ailleurs au début le protocole « http:// » ou « https:// » bien connus. Mais le meilleur est après, le nom de domaine. Pour déposer un nom de domaine, toute personne physique ou morale doit s’acquitter de frais annuels (certes peu dissuasifs) et fournir quelques informations et justificatifs. C’est la raison d’être des registrars, ces sociétés qui enregistrent votre nom de domaine, au niveau mondial, et vous garantissent que celui-ci ne sera attribué à aucun autre pendant la durée du bail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Boulanger Jean Informatique
Versailles & Le Chesnay