Quand la banque veut que vous passiez à la caisse



Voilà encore un de ces mails passe-partout.

Qu’est ce qui doit nous alerter?

  • la mise en page est des plus minimaliste
  • le logo de la banque – ici, prétendument BNP Paribas – est aux abonnés absents
  • l’expéditeur porte le doux nom d’UTF. ça n’évoque rien que l’on connaisse et quand on regarde son adresse mail, c’est imprononçable
  • passons sur les fautes de grammaire et d’orthographe

Quand on clique sur le bouton « Accédez », on voit apparaitre une page qui ne reste affichée qu’un instant :

On notera, évidemment, que le français n’est pas la langue maternelle de ces cyber-voyous comme nous le verrons sur la page suivante. « en linge service » au lieu de « service en ligne », c’est tout de même cocasse. Au bout de quelques secondes, elle redirige vers une nouvelle page plus subtile :

Le logo est là, la charte graphique est respectée mais le site n’est pas sécurisé (c’est le minimum pour une banque) et l’adresse du site est en ».ru ». Il s’agirait de pirate russes. Dans le pavé des chiffres du mot de passe, ceux-là ne changent pas de place même si on réactualise la page. C’est le moyen le plus sûr pour les hackers d’obtenir votre mot de passe chiffré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Boulanger Jean Informatique
Versailles & Le Chesnay