Les raccourcis avec Ctrl … ou comment garder le contrôle.



Vous en utilisez déjà peut-être ou vous avez vu quelqu’un de votre entourage faire des combinaisons de touches bizarres. En effet, nous parlerons ici des raccourcis avec la touche « contrôle ». La touche « contrôle » aussi appelée Ctrl est cette touche que vous trouvez sur la ligne la plus basse de votre clavier. Elle est tout en bas à gauche de votre clavier mais vous la trouvez également à droite de la barre d’espace.

La touche Ctrl ne fonctionne jamais toute seule. Vous l’enfonceriez pendant 5 minutes qu’il ne se passerait rien. Elle est toujours mariée à une autre touche. Pour bien faire, il faut maintenir la touche Ctrl enfoncée et faire une impulsion (une seule, sans quoi vous risquez d’avoir des surprises) sur l’autre touche de la combinaison.

Ci-dessous la liste des combinaisons disponibles, en suivant l’ordre du clavier :

  • Ctrl + A. Cette combinaison sert à tout sélectionner dans un dossier, dans les mails ou dans une page web par exemple. « A » qui vient de l’anglais « all » ce qui signifie « tout ». Si dans un dossier vous avez 83 photos, cette combinaison vous permet de toutes les sélectionner d’un seul coup.
  • Ctrl + Z. Vous tapez un mot dans votre logiciel de traitement de texte et vous décidez de le mettre en gras. Après coup, vous changez d’avis et ne voulez plus qu’il soit en gras, vous pouvez faire la combinaison Ctrl + Z pour annuler la dernière opération, ici la mise en gras. Autre exemple, dans un logiciel photo, vous recadrez une photo et vous vous apercevez que vous avez recadré trop court. Ctrl + Z pour revenir à la situation quo ante. Attention, si vous appuyez 4 fois sur le Z, tout en maintenant la touche Ctrl, vous allez remonter et donc annuler 4 opérations en arrière. Vous l’aurez compris Ctrl +Z permet de remonter dans le sens inversement chronologique. Certains logiciels vous permettent de remonter jusqu’à 20 opérations en arrière mais vous rappellerez vous quelle était l’opération en 8ème position en arrière, pas si sûr. Mais pour que Ctrl +Z soit efficace, il faut le faire tout de suite lorsque vous vous rendez compte que ce que vous avez fait est une bêtise ou que vous n’en voulez plus ; sans quoi vous serez obligé de remonter 2, 3 ou 4 positions en arrière. Vous détricotez et vous serez obligé de retricoter, c’est à dire revenir 2, 3 ou 4 positions en avant.
  • Ctrl + E. Selon les logiciels, Ctrl + E ne fait pas la même chose. Dans Microsoft Word, il permet de passer d’un alignement contre la marge de gauche à un alignement centré entre les marges de gauche et de droite. Dans votre navigateur Internet, il aura pour effet de vous amener en haut dans la barre d’adresses soit pour saisir un adresse de site Internet soit pour lancer une recherche.
  • Ctrl + R. Cette combinaison aura pour effet dans votre navigateur d’actualiser la page dans laquelle vous vous trouvez. En ce sens, elle fait la même chose que la touche F5 dans la barre tout en haut de votre clavier. Vous consultez la météo par Internet lundi matin à 10h00 et vous laissez votre ordinateur allumé jusqu’au lendemain matin 8h15 mais la page météo n’a pas bougé depuis la veille à 10h00. Vous voulez donc avoir les dernières prévisions météo, celles du mardi à 8h15, vous faites la combinaison pour réactualiser ou rafraîchir la page. C’est la même page, le même site mais avec l’info du jour.
  • Ctrl + T. Sert à ouvrir un nouvel onglet dans votre navigateur web. L’avantage d’ouvrir un nouvel onglet, c’est une nouvelle page qui vient se superposer à la page précédemment ouverte sans pour autant fermer cette dernière. Quand vous aurez fini de lire la nouvelle page et que vous fermerez l’onglet ouvert en dernier, vous retomberez sur la page précédente. Celle du début.
  • Ctrl + Y. Elle ne peut exister sans Ctrl + Z. Elle rétablit ce que Ctrl + Z a annulé. Prenons un exemple, vous avez tapé le mot « bonjour », vous le mettez d’abord en gras, ensuite vous le mettez en italique puis vous lui affectez la couleur rouge. Comme vous le savez, le premier Ctrl + Z annule la couleur rouge, une seconde impulsion enlève l’italique et une troisième supprime la mise en gras. A ce stade, si vous appuyez sur Ctrl + Y, vous rétablissez le gras, une seconde impulsion et vous mettez à nouveau le mot en italique et enfin avec la dernière impulsion le mot redevient rouge. 3 Ctrl + Z, 3 opérations en arrière ; 3 Ctrl + Y et vous revenez 3 opérations en avant.
  • Ctrl + U. « U » comme « underline » ; « souligner » en français. Que ce soit dans votre traitement de texte ou dans vos mails, lorsque vous sélectionnez un mot (double-clic gauche sur le mot) et que vous faites la combinaison Ctrl + U, le mot sera souligné.
  • Ctrl + I. « I » comme « Italique« . Sélectionnez un mot (dans un traitement de texte ou un mail) et la combinaison vous le mettra en italique.
  • Ctrl + O. « O » comme « open » mais aussi comme « ouvrir » en français. Sert à ouvrir une nouvelle page ou un fichier déjà existant.
  • Ctrl + P. Cette combinaison de touche pour imprimer la ou les pages sur lesquelles on se trouve. « P » comme « print » en anglais ; « imprimer« , en français.
  • Ctrl + Q. Dans votre traitement de texte, cette combinaison sert à ramener le long de la marge de gauche, un texte qui serait centré ou aligné à droite. Pour cela, il convient de sélectionner la ligne concernée, au préalable.
  • Ctrl + S. Certainement, un des raccourcis clavier des plus utile. Il sert à « enregistrer sous… » ou « enregistrer » tout court le document ou fichier sur lequel vous vous trouvez. Pour en savoir plus, cliquez ici.
  • Ctrl + D. Dans votre navigateur Internet, permet d’ajouter la page qui s’affiche à l’écran dans vos favoris ou marque-pages. Dans les logiciels MS Outlook ou MS Word, permet d’avoir accès à la fenêtre de paramétrage de la police du texte (style, taille, couleur etc.).
  • Ctrl + F. « F » comme « Find » en anglais, i.e. trouver. En français, on dirait plutôt « rechercher« . Comme son nom l’indique, cette fonction vous permet de trouver toutes les occurrences d’un mot dans un fichier Word, un classeur Excel, un mail dans Outlook. Mais, là où c’est plus intéressant, aussi dans un fichier PDF ou une page Internet, quelle que soit sa longueur. Au déclenchement du Ctrl + F, un petit champ de recherche apparaît. Il ne vous reste plus qu’à saisir le mot recherché dans le champ et à valider par entrée.
  • Ctrl + G. Sert à mettre un item sélectionné en gras. Ceci fonctionne dans tous les logiciels où il y a du texte en ayant eu soin au préalable de sélectionner la portion de texte concernée.
  • Ctrl + H. Double usage. Dans votre navigateur permet d’accéder à l’historique des pages que vous avez visitées. Dans votre traitement de texte, ouvre la fenêtre le duo rechercher/remplacer. Deux champs ; le premier celui du mot ou de l’expression recherchés ; le deuxième, ce par quoi vous voulez le ou les remplacer.
  • Ctrl + J. Là aussi, double usage. Dans votre navigateur, vous donne accès à ce que vous avez téléchargé. Dans le traitement de texte, permet d’alterner entre l’alignement à gauche et l’alignement justifié.
  • Ctrl + L. Permet de sélectionner dans votre navigateur ce qui est écrit dans la barre d’adresses (l’adresse du site Internet sur lequel vous vous trouvez).
  • Ctrl + W. A ce raccourci est attaché la notion de « fermer« . Dans tous logiciel, y compris votre navigateur, ferme la fenêtre ou l’onglet actif.
  • Ctr + X. Fait partie de la trilogie Ctr + X, Ctrl + C et Ctrl +V. Ce n’est pas pour rien que ces touches sont les unes à côté des autres! Il n’y a pas de Ctrl + X sans Ctrl + V. Ctrl + X sert à couper, c’est à dire copier et enlever un élément de son emplacement d’origine pour aller le coller ailleurs. On pourrait dire, en ce sens, que cette combinaison de touches sert à déplacer un ou des élément(s). Mais, Ctrl + X, n’est rien à lui tout seul, si vous coupez un élément sans jamais le coller ailleurs, il ne se passera rien. Vous n’aurez fait que la moitié du travail. Voir Ctrl + V. Retenez X, comme une paire de ciseaux.
  • Ctrl + C. Ressemble à Ctrl + X, à ceci près que l’élément copié ne quitte pas son emplacement d’origine. C’est comme une photocopie, à l’issue de l’opération il vous reste l’original, à son emplacement d’origine et la copie, dans un nouvel emplacement. Il n’y a pas non plus de Ctrl + C sans un Ctrl + V. Voir ci-dessous.
  • Ctrl + V. C’est le dernier élément de la trilogie. Il sert à coller, c’est à dire à déposer dans la destination ce que l’on a coupé ou copié. Il n’y aura pas de Ctrl + V s’il n’y a pas eu de couper ou de copier, au préalable. On parlera donc du couple « couper-coller » ou encore de « copier-coller », selon le cas de figure.
  • Ctrl + B. Dans Microsoft Word sert à atteindre une page donnée. Vous avez un document de 228 pages et vous cherchez à vous déplacer, d’un seul coup d’un seul, sans faire rouler la molette, ce qui serait fastidieux, jusqu’à la page 184. Attention, le numéro de page réel ne correspond pas forcément à votre pagination. Dans votre document de 228, il y a fort à parier que vous n’avez pas numéroté la première page, la première de couverture ni la préface, par exemple. Votre page 1 commence en réalité à la 4 ou 5ème feuille du fichier. La véritable numérotation de votre fichier est toujours indiquée dans la barre d’état en bas à gauche de votre logiciel de traitement de texte. C’est à cette dernière qu’il faut se fier pour atteindre une page en particulier.
  • Ctrl + N. « N » comme « new », « nouveau ». Sert à ouvrir un fichier vierge dans le logiciel où vous vous trouvez. Fonctionne aussi dans un navigateur Internet. Il faut distinguer ouvrir un nouvel onglet (Ctrl + T) et ouvrir une nouvelle fenêtre. L’onglet, lui, s’ouvre dans la fenêtre courante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Boulanger Jean Informatique
Versailles & Le Chesnay