Recherche sur Internet (7)… Faire feu de tout bois



Votre recherche vous amène apparemment sur le bon site (c’est déjà, ça) mais pas directement à la page où se trouve l’info que vous souhaitez obtenir. Il existe des petits plus (ça dépend des sites…) qui peuvent vous aider à continuer votre voyage jusqu’à la destination finale :

  • les grands sites ont une table des matières, un plan du site (sitemap, en anglais) ; à ne pas confondre avec le plan de la ville. Celui-ci est comme le sommaire d’un livre avec des rubriques et des sous rubriques. A la différence d’un livre, il vous suffit de cliquer sur une rubrique ou une page du sommaire pour y être directement transporté.
Menu vertical du site de la Mairie de Versailles : www.versailles.fr

Le plan du site est clairement une rubrique proposée en permanence dans le menu de navigation du site. On notera le plan de la ville, juste en dessous, qui n’est autre que le plan géographique des rues, avenues et boulevards de ladite ville.

On voit ici un extrait du plan du site. Les sous-rubriques sont imbriquées dans des rubriques en respectant une indentation (décalage vers la droite) pour respecter les niveaux hiérarchiques. Les rubriques de premier niveau sont à gauche et plus on va vers la droite, plus on descend la hiérarchie vers des sous-éléments. Un bouton rouge en haut à gauche permet de tout replier pour que le plan du site n’ait pas une longueur interminable. N’apparaîtront alors que les rubriques de premier niveau.

  • certains sites ont un moteur de recherche interne, c’est à dire qu’il ne recherche pas sur tout le web mais seulement à l’intérieur des rubriques d’un seul et même site.
Menu présent en haut à gauche sur toutes les pages du site de Versailles

A côté du globe terrestre (le choix de la langue du site), des deux personnages, symbole de connexion à une partie privée du site, apparaît, à droite sur fond rouge, la loupe. C’est une convention pour désigner la fonction rechercher d’un site. Attention, certains moteurs n’ont pas la même pertinence qu’un Google, par exemple. Il faudra parfois s’y reprendre à plusieurs fois. Nous sommes trop habitués à la facilité. Dans ces moteurs qui ne sont pas développés par des équipes de milliers de collaborateurs à grand renfort de millions injectés, on peut avoir plus de mal. « Editorial » ne vaut pas toujours pour « Edito » ; « Chirac » ne trouvera pas forcément « chirac » et « appétit » n’est pas forcément la même chose que « appetit ». Essayez et vous finirez par trouver.

  • Par le truchement d’un moteur de recherche, vous pouvez arriver sur n’importe quelle page du site sans passer par la porte d’entrée (la page d’accueil) et là, vous êtes perdu, vous ne savez pas exactement où vous êtes. La convention veut que le logo, en général en haut de page à gauche, vous permet de revenir à la page d’accueil lorsque vous faites un clic gauche dessus.
Le beau logo de la ville royale
  • enfin, lorsque vous déroulez une page interminable, vous êtes rebuté. « Dois-je lire cette page intégralement pour savoir si elle traite de ce qui m’intéresse? ». Pas nécessairement. Si vous appuyez simultanément sur les touches Ctrl (en bas à gauche du clavier) et F (F comme find, en anglais, ce qui signifie trouver), vous allez faire apparaître, dans voter navigateur Internet, un petit champ de recherche qui va vous permettre de trouver ou pas les occurrences d’un mot au sein de cette même page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Boulanger Jean Informatique
Versailles & Le Chesnay